OM : Dans le dossier Kamara ça commence très mal

OM : Dans le dossier Kamara ça commence très mal

Photo Icon Sport

Frank McCourt et Jacques-Henri Eyraud en ont fait une priorité absolue, et ne l'ont jamais caché, l'Olympique de Marseille doit sortir d'excellents jeunes. Mais avant que le centre de formation carbure à plein régime avec de nouveaux moyens financiers, l'OM se doit déjà de verrouiller ses meilleurs espoirs. C'est pour cela qu'à la fin du mois de novembre, Andoni Zubizarreta a rencontré le conseiller de Boubacar Kamara, défenseur central de 17 ans déjà ciblé par des clubs comme Arsenal, Manchester City ou bien le Borussia Dortmund.

Et l'offre transmise par le directeur sportif de l'Olympique de Marseille à Boubakar pour qu'il signe un premier contrat pro n'a pas été du goût des agents du joueur. L'OM lui offrait un salaire de 12.000 euros par mois durant la première année de son contrat, plus une prime à la signature de 24.000 euros et bien entendu une révision à la hausse de son revenu au bout d'un an. « Pour les conseillers de Kamara, l’offre de l’OM n’est pas en adéquation avec les montants récents sur le marché des pépites françaises convoitées par l’étranger », expliquent nos confrères de L’Equipe, qui rappelle que Bilal Boutobba avait reçu la même offre de l’Olympique de Marseille avant de partir à Séville où il a eu droit en plus à une voiture et un appartement…ainsi qu’à une prime de 1ME pour ses proches.

Le dossier Boubacar Kamara n’est toutefois pas refermé du côté de l’OM, mais il est évident que pour l’instant, le défenseur de 17 ans est plus proche d’un départ que d’une signature avant la fin de saison.