OM : AVB, ce n'est pas Rudi Garcia, Valère Germain aime ça

OM : AVB, ce n'est pas Rudi Garcia, Valère Germain aime ça

Photo Icon Sport

Le coup tactique d’André Villas-Boas a surpris, mais il a totalement porté ses fruits ce dimanche à Monaco.

Aligné à droite de l’attaque, Valère Germain a réalisé un match complet, sur le plan offensif avec un but et une passe décisive, mais aussi défensif avec son jeu de tête et son repli. De quoi le relancer à un poste quasiment inédit, lui qui a souvent été aligné seul en pointe alors qu’il préfère évoluer à deux devant. Une option à droite que le Portugais pourrait donc remettre au goût du jour, notamment quand il s’agit d’avoir plus de capacités à faire mal aux défenses adverses. Pas toujours dans les bonnes grâces des supporters, le fils de Bruno Germain a néanmoins marqué des points, et apprécié cette titularisation.

Une preuve qu’AVB compte sur lui, même si l’entraineur de l’OM n’a pas caché que son avant-centre numéro 1 était Benedetto. Mais cette franchise serait plutôt bien vue par Germain, qui œuvre toujours pour le collectif, et avait de plus en plus de mal avec Rudi Garcia. L’Equipe explique ainsi que l’ancien niçois et monégasque s’agaçait « du double discours » de son entraineur les saisons précédentes. Des références au choix de l’ancien entraineur de l’OM de parfois jouer sans avant-centre plutôt que de l’aligner ? Possible, même si tout cela est désormais oublié, alors que sa complicité avec Dario Benedetto pourrait bien être la grande force offensive de Marseille en l’absence de Florian Thauvin.