OL : Salut nazi, tract anti-Marseille, la réponse foudroyante des Bad Gones

OL : Salut nazi, tract anti-Marseille, la réponse foudroyante des Bad Gones

Photo Icon Sport

Placés au coeur d'une énorme polémique après le match contre Manchester City, où l'un de leurs membres a été filmé en train de faire le salut nazi, puis après la diffusion d'un message insultant à l'encontre de Marseille avant la rencontre face à l'OM, les Bad Gones ont finalement décidé de sortir de leur mutisme. Dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux, la principale association de supporters de l'Olympique Lyonnais a réagi aux nombreuses critiques qui lui sont tombées dessus, y compris de la bouche de Jean-Michel Aulas.

« Concernant l’événement de la semaine dernière à Manchester, malgré les intentions qui peuvent être prêtées à notre groupe et aux fantasmes de personnes mal intentionnées, celui-ci n’est pas pris à la légère. Dans l’attente d'une décision de justice à laquelle nous ne saurons nous substituer, une procédure interne disciplinaire d'exclusion de l'association a été lancée, comme le prévoit notre cadre associatif. Nous tenons à rappeler avec force et conviction que I'association Kop Virage Nord, forte de ses 17 ans d'existence, est apolitique et n'a pour seul objectif que le soutien de I'Olympique Lyonnais et l’animation de notre Virage. Ces positions seront rappelées à nos 6.000 membres comme nous le faisons régulièrement.

Concernant maintenant I'affaire du « tract » qui a fait couler tant d’encre, mettons les choses au clair. Tout d’abord il ne s'agit pas d'un tract, mais d'un édito. Celui-ci a été rédigé dans le cadre de notre publication interne destinée à nos membres et seulement à ceux-ci. Cette publication est destinée un public restreint et selon la définition, un éditorial « constitue un espace de liberté où s’exprime un certain point de vue». Celui-a n'a pas vocation à être affiché en dehors et encore moins d’être exposé à un public que nous ne touchons pas et que nous ne souhaitons pas toucher.

Nous ne pouvons pas croire que les personnes connaissant un tant soit peu le monde des groupes de supporters soient choquées par le caractère polémique et provocateur de celui-ci, et qui s'inscrit dans la lignée des différents chants, banderoles ou déclarations très « second degré » du milieu des supporters en France. Vous pourrez d’ailleurs observer qu’aucun groupe officiel de supporters en France ne s'est positionné sur un sujet qu’ils connaissent bien pour en avoir usé et parfois abusé, à tour de rôle, et ce, depuis de nombreuses années. Cela fait partie d'un folklore partagé entre les différents groupes de supporters auquel nous sommes tous attachés, et ce même si celui-ci dénote dans le paysage policé et empreint de bienséance et de bons sentiments du grand public. En tout état de cause, la confidentialité étant une condition sine qua non à ce type de publication, constatant que celle-ci ne peut être respectée nous avons pris la décision de suspendre les futures publications de ce magazine jusqu’à nouvel ordre », indiquent les Bad Gones, qui devront répondre devant les autorités compétentes de ce problème puisque le Procureur de Lyon a été saisi par le Préfet.