OL : Lyon aidé par les arbitres, Guy Roux s'étouffe

OL : Lyon aidé par les arbitres, Guy Roux s'étouffe

Photo Icon Sport

Vendredi soir, Benoît Millot, arbitre du match OL-Reims, a été la vedette involontaire de cette rencontre en refusant un but à Bertrand Traoré sur une position de hors-jeu discutable, mais surtout en n'accordant pas un penalty après que le même Bertrand Traoré se soit fait piétiner dans la surface. Pourtant, l'arbitre a utilisé l'assistance vidéo, mais il n'a visiblement pas été convaincu que la faute méritait la sentence suprême, une décision qui a fait bondir du côté de l'Olympique Lyonnais, mais également les consultants.

Pour Guy Roux, tout cela démontre bien que la VAR ne sert à rien, l'ancien coach d'Auxerre se permettant même une petite pique sur la soi-disant favoritisme des arbitres pour Lyon. « Une fois de plus la VAR a montré son inutilité, sa nullité, sa conformité des erreurs. On ne va jamais l’enlever car ça intéresse trop de gens sur le plan de l’organisation, mais ça ne change rien. On enlève du pouvoir aux arbitres, on croit qu’on va pouvoir corriger les erreurs et on les corrige pas. On dit toujours que Lyon est avantagé par les arbitres à cause des pressions de Monsieur Aulas etc, mais là c’était pas le cas », a confié un Guy Roux, farouchement opposé depuis longtemps à la VAR.