OL : Le fantôme Memphis Depay ne doute jamais, les buts vont pleuvoir

OL : Le fantôme Memphis Depay ne doute jamais, les buts vont pleuvoir

Photo Icon Sport

Interrogé sur la mauvaise passe de Memphis Depay du côté de l'Olympique Lyonnais, Bruno Genesio ne s'est pas montré inquiet.

Entre octobre et décembre, Memphis Depay a connu une véritable période faste au sein du club rhodanien. Sauf que depuis le début de l'année 2019, et plus généralement depuis deux mois, l’international néerlandais semble marquer le pas. Relégué sur un côté avec l'éclosion en pointe de Moussa Dembele, l'ancien de MU ne semble pas au top de sa forme, alors qu'il n'a plus trouvé le chemin des filets sous le maillot de l'OL depuis le 10 novembre dernier contre Guingamp. Mais avant le match retour face au club breton, ce vendredi soir au Groupama Stadium, Bruno Genesio s'est voulu rassurant par rapport au cas Depay.

« La situation de Depay ? Il faut montrer qu’on a confiance en lui. Memphis a énormément confiance en lui. Il y a aussi d’autres choses dans son jeu qui font qu’il est important pour l’équipe. Il se crée des occasions, la roue va tourner, tout va rentrer dans l’ordre. On travaille énormément devant le but, après le match de Nice on a un peu plus insisté là-dessus. C’était l’objectif des dernières séances. Je sens Memphis avec beaucoup de confiance, volontaire, l’envie d’aider l’équipe. Je ne vois pas de signaux sur le fait qu’il ait le moindre doute sur son niveau par rapport aux derniers mois qu’il reste dans la saison. Au départ il est à gauche, mais je laisse une grande liberté, dans les permutations ou autre. Quand on a le ballon il y a beaucoup de liberté, ce qui peut changer c’est qu’à la perte du ballon il a ce replacement plus contraignant à faire, mais il gère bien la chose je trouve », a avoué, en conférence de presse, l'entraîneur des Gones, qui désamorce donc la bombe, alors que le Batave vient de fêter ses 25 ans. Genesio espère désormais que Memphis mettra fin à sa longue disette avant le choc contre le Barça en huitième de finale aller de la Ligue des Champions, où il aura un rôle central à jouer en l'absence de Fekir.