OL : Joël Bats, les trois raisons d’un départ précipité

OL : Joël Bats, les trois raisons d’un départ précipité

Photo Icon Sport

A l’Olympique Lyonnais, les entraineurs se succèdent sur le banc de touche, mais Joël Bats ne bouge pas.

Indétrônable entraineur des gardiens de but au sein du club rhodanien, l’ancien portier du PSG et de l’équipe de France a su porter au plus haut niveau ses trois fleurons : Grégory Coupet, Hugo Lloris et Anthony Lopes. Alors qu’il devait doucement mettre le clignotant en 2019, « Batsman » quittera le Rhône dès cet hiver. Grégory Coupet le remplacera, dans une succession qui était déjà prévue, mais pour dans 18 mois. Alors, pourquoi cette précipitation ? Les raisons sont limpides. Il y a tout d’abord le fait que, ces dernières années, l’entraineur des gardiens avait parfois hésité à prolonger, laissant le suspense perdurer pendant la trêve estivale, avant de rempiler à chaque fois, et de mettre au point ce programme de fin de carrière pour 2019.

Mais tout s’est écroulé dès que Rémi Garde a été nommé entraineur de l’Impact de Montréal. Tout d’abord, Bats est resté très proche de l’ancien coach de l’OL, qu’il considère comme un ami, et l’un des meilleurs collaborateurs qu’il a eu lors de son aventure à Lyon. Enfin, et surtout, c’était l’opportunité rêvée de continuer à travailler au haut niveau tout en accomplissant son rêve, car Joël Bats est un grand fan de la culture nord-américaine, et y passait le plus clair de son temps pendant ses congés. Un choix du cœur donc principalement, et qui permet de ne pas trop troubler les choses à Lyon, où l’arrivée de Grégory Coupet était de toute façon prévue.