OL : Garcia, Eyraud, les supporters, à l'OM, ça parle beaucoup note Genesio

OL : Garcia, Eyraud, les supporters, à l'OM, ça parle beaucoup note Genesio

Photo Icon Sport

Présent ce vendredi en conférence de presse, Bruno Genesio ne pouvait pas échapper aux questions concernant l’Olympique de Marseille.

Après la qualification marseillaise contre le RB Salbzourg (2-0, 2-1) jeudi, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais en a profité pour glisser un petit tacle. « Je pense qu'ils n'ont pas trop à se plaindre de l'arbitrage sur les deux matchs cette fois, ça les changera un peu de leurs habitudes », a lâché le technicien, en référence aux piques en ce sens lancées par Rudi Garcia ces dernières semaines. Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, le coach des Gones a surtout tenté de calmer les tensions entre les deux Olympiques.

Genesio en est certain, les supporters de l’OM ne casseront rien au Groupama Stadium lors de la finale de l’Europa League le 16 mai. « C'est comme sur le terrain, ça parle beaucoup, mais à la fin, on se serre la main et c'est terminé, a-t-il confié. Les supporters seront là pour mettre de l'ambiance. On entend plein de choses, mais pour moi, c'est surtout pour chambrer, ce ne sont que des mots. L'OM aura une autre idée dans la tête que de venir à Lyon pour tout casser. »

Genesio s’en prend à Eyraud...

Mais l’entraîneur lyonnais regrette tout de même les déclarations de certains dirigeants. « Cela me désole de la part de gens qui sont responsables, qui sont brillants dans leur vie de tous les jours, mais qui pètent les plombs quand ils arrivent dans le foot en tenant des propos qui pourraient avoir de graves conséquences », s’est plaint Genesio, en pointant évidemment du doigt le président de l’OM Jacques-Henri Eyraud, mais pas seulement.

… et à d’autres acteurs

« Il n'y a pas que lui. Il y en a plein qui ont parlé. Il y a eu des joueurs de l'OM, ou d'autres clubs. Un président d'un autre sport a dit qu'il avait parlé au deuxième degré (Mourad Boudjellal, le patron du RC Toulon), mais il faut faire très attention à ce qu'on dit, a-t-il insisté. Je souhaite que tout le monde s'apaise et prépare cette finale dans les meilleures conditions. » En attendant, Lyon et Marseille vont continuer de se battre pour une place sur le podium de Ligue 1.