OL : Finance, objectif et nouveau coach, Aulas revient aux affaires

OL : Finance, objectif et nouveau coach, Aulas revient aux affaires

Photo Icon Sport

S’il a décidé de déléguer l’ensemble du secteur sportif à Juninho, qui a ensuite confié les clés de l’équipe première à Sylvinho, Jean-Michel Aulas s’est bien rendu compte qu’il était allé un peu trop vite en besogne. La mayonnaise n’a pas pris avec l’entraineur brésilien, tandis que le directeur sportif a semblé hésitant dans sa communication, enfonçant avant de soutenir, puis de décider de virer son compatriote. Résultat, c’est un peu le bazar actuellement à Lyon, et la nomination provisoire de Gérald Baticle pour les prochaines échéances n’a pas vraiment rassuré les supporters, qui se demandent combien de temps cet intermède va-t-il durer ? De son côté, Jean-Michel Aulas revient sur le devant de la scène. Il s’est ainsi félicité des comptes publiés cette semaine au sujet de la clôture de l’exercice 2018-19 avec des chiffres record sur lesquels l’OL a communiqué. De quoi renouveler la confiance en Juninho au passage, et affirmer que les objectifs du club, mal parti cette saison, n’avaient pas changé d’un pouce.

« Pendant le déroulé de cette procédure l’entraînement sera assuré par Gérald Baticle. Le Conseil d’administration a également fait part de son soutien total aux positions et actions de son Directeur Sportif Juninho pour retrouver une place plus cohérente avec les ambitions sportives et les attentes du club », a fait savoir l’OL, avant que son président n’enchaine. « Le conseil d’administration a statué sur le fait que cela ne changeait pas nos plans : une qualification en 8e de finale en Ligue des champions et le podium en championnat – des objectifs largement atteignables », a livré un Jean-Michel Aulas qui a promis qu’il faisait son possible pour trouver un entraineur le plus tôt possible.