OL : Aulas relève une erreur à 400 ME de L’Equipe

OL : Aulas relève une erreur à 400 ME de L’Equipe

Photo Icon Sport

Ce vendredi, à l’heure de la reprise de la Ligue 1 après la trêve internationale, L’Equipe s’est penché sur la valeur des clubs de notre championnat.

Si le PSG atomise tous les autres avec une valeur de près d’un milliard d’euros, c’est l’Olympique Lyonnais qui prend la deuxième place de ce classement à prendre avec des pincettes, les critères entrant en ligne de compte (budget et valeur de l’effectif) étant contestables… et contestés. Et Jean-Michel Aulas ne s’est pas privé de le faire remarquer quand le quotidien sportif lui a dit que son club valait 467 ME. Pour le président lyonnais, les chiffres sont faux et il valorise son institution à 865 ME. Ce n’est pas vraiment la même chose.

« Il y a plusieurs calculs sur la valorisation d’un club, à partir, par exemple, de l’excédent brut d’exploitation. Sin on prend ainsi en Bourse les coefficients de valorisation appliqués communément, on arrive à un chiffre compris entre 740 ME et un milliard d’euros. C’est notre valorisation capitalistique pour un banquier. Sinon, le camp d’entrainement, l’académie et le stade, c’est 465 ME investis. Et on ajoute la valeur des joueurs que nous avons affinée. Car Transfertmarkt ne prend pas en compte les jeunes, ceux qui n’ont pas un passé pro. On a donc travaillé sur un logiciel, Tesorus, en liaison avec le ministère des Finances. Le tour donne 400 ME pour nos joueurs. Donc, on arrive à 865 ME en terme de valorisation », a livré le président lyonnais dans les colonnes du quotidien sportif. Une version forcément différente selon l’intéressement, même si l’OL a en effet l’énorme avantage d’être propriétaire de son stade, loin d’être remboursé toutefois, et de posséder un effectif avec plusieurs joueurs très bien côtés sur le marché des transferts.