OL : Aulas la joue à l’espagnole avec Genesio, Riolo ne l’a pas raté

OL : Aulas la joue à l’espagnole avec Genesio, Riolo ne l’a pas raté

Photo Icon Sport

Bientôt en fin de contrat à l’Olympique Lyonnais, Bruno Genesio n’est sans doute pas rassuré par l’intervention des Bad Gones.

Le groupe de supporters a clairement fait savoir qu’il souhaitait le départ de l’entraîneur au terme de la saison. Heureusement pour le technicien, le communiqué ne sera pas décisif pour son avenir puisque ce texte n’a pas plu à Jean-Michel Aulas. Il n’empêche que le président du club rhodanien va tenir compte de l’avis des supporters, lui qui a prévu de les rencontrer prochainement pour évoquer le cas de Genesio. Une politique ahurissante selon Daniel Riolo, pas forcément en désaccord avec les fans.

« Genesio serait logiquement à la fin d’un cycle. Donc je pense qu’il y aurait une logique à ce que cela se termine maintenant, a confié le consultant de RMC. Pour moi, cette manière de demander leur avis aux supporters pose question. Dans le système "socios" des Espagnols, tu élis un président qui fait parfois des promesses mais après il a son mandat, et il fait ce qu’il veut. Le public, s’il n’est pas content d’un entraîneur, peut manifester en Espagne, mais ne décide pas directement de son avenir. Là, ça veut dire quoi ce qu’il se passe à Lyon, tu envisages quoi, c’est quoi la suite : tu demandes carrément au public quels joueurs il faut recruter ? » Il est vrai que ce genre de réunions sont assez inhabituelles en Ligue 1.