« Noël continue » à Lille

Face à Lyon et Marseille, Rudi Garcia avait regretté les cadeaux offerts aux adversaires pour expliquer en partie les deux défaites 3-1 concédées à chaque reprise. Ce dimanche contre Valenciennes, c’est son défenseur international Adil Rami qui a mis de l’eau au moulin, en revenant notamment sur le but encaissé dans les dernières minutes après une phase défensive où lui et Landreau ne se sont pas montrés très inspirés en cafouillant un ballon facile.

« C'est toujours le même problème. Quand on regarde le match, on fait un bon match. Et on méritait de prendre les trois points. Mais, une fois de plus, c'est trois points, on ne les a pas pris. Le coach nous a prévenus depuis un moment : les cinq premières minutes, les cinq minutes avant et après la mi-temps mais aussi les cinq minutes après un but, c'est là où il faut faire le plus attention. Un moment donné, ça retombe dans les pieds d'un attaquant valenciennois alors que pour nous ça tombe sur la base du poteau (Sow à la dernière minute). Noël continue, c'est embêtant. Pas mal d'équipes peuvent jouer au Millionnaire avec nous, c'est le moment », a déploré le défenseur international, qui ne manque pas d’images pour expliquer la mauvaise passe lilloise actuelle.