Nantes goûte à l’efficacité monégasque, c'est salé !

Nantes goûte à l’efficacité monégasque, c'est salé !

Photo Icon Sport

Bousculée par une séduisante équipe du FC Nantes, l’AS Monaco a quand même quitté la Beaujoire avec une large victoire (1-3) ce samedi lors de la 1ère journée de Ligue 1. Un résultat cruel pour les Canaris.

A l’AS Monaco, les joueurs changent mais les points forts restent les mêmes. A commencer par cette incroyable efficacité dans la surface adverse ! Déjà spécialiste du hold-up la saison dernière, le vice-champion de France n’a pas attendu longtemps pour récidiver. Les Monégasques ont pourtant eu affaire à une belle équipe de Nantes. Oubliez les Canaris défensifs de Ranieri. Ceux de Cardoso jouent avec peu de touches de balle et vite vers l’avant.

Un style percutant qui faisait mal à l’ASM en première période, lorsque les grosses occasions nantaises s’enchaînaient ! Il fallait un rebond capricieux pour empêcher Rongier d’ouvrir le score sur un centre de Lima. Mais malgré l’excellente première période du FCN, la meilleure occasion venait de Mboula, lancé en contre, mais qui croisait trop sa frappe face à Tatarusanu. On avait hâte d’assister au deuxième acte au vu du spectacle proposé.

Monaco toujours aussi tueur !

Malheureusement, les Nantais, qui avaient laissé beaucoup d’énergie, étaient beaucoup moins tranchants. Et face à Monaco, ça ne pardonne pas… Après les entrées de Grandsir et Falcao, les hommes de Jardim trouvaient la faille grâce à Rony Lopes de la tête (0-1, 69e). De quoi lancer les vagues monégasques ! Jusqu’au deuxième but signé Jovetic (0-2, 80e), toujours en contre. Suivi du troisième marqué par Falcao (0-3, 83e) après une passe décisive de Grandsir. Nantes sauvait l’honneur grâce à l’entrant Salah (1-3, 90e+2), mais le mal était fait…