Matuidi, « l’ouvrier » du PSG qui ne veut pas se reposer

Matuidi, « l’ouvrier » du PSG qui ne veut pas se reposer

Photo Icon Sport

Etincelant avec le PSG cette saison, au point de recevoir les félicitations de son président et d’être considéré comme incontournable à Paris, et probablement en équipe de France actuellement, Blaise Matuidi donne tout sur le terrain, et cela se voit. Infatigable récupérateur, l’ancien stéphanois ne se prend pas pour quelqu’un d’autre et avoue laisser à certains de ses coéquipiers plus techniques la responsabilité des actions offensives. Mais à l’heure où le débat se pose sur l’accumulation de la fatigue chez le milieu de terrain du PSG, l’intéressé répond clairement qu’il ne se sent pas concerné, et n’envisage pas une seconde de faire un passage par le banc de touche.

« Je dis souvent que sur un terrain, je suis un ouvrier. C’est un très bon rôle : sans nous, il ne pourrait pas y avoir d’artistes. L’inverse aussi. A certains moments, avec de la chance, je me suis transformé en artiste mais c’est rare. Je suis un vrai passionné de foot depuis que je suis tout petit. Le week-end, je regarde trois ou quatre matches, souvent en me focalisant sur le travail des milieux défensifs. J’ai par exemple beaucoup observé le jeu de Ramires, de Chelsea, pour progresser. Plus j’enchaîne les matches, plus j’ai l’impression d’être bien. France-Espagne, c’était plus intense mais à la fin, je n’étais pas plus fatigué qu’après une rencontre de Ligue 1. La frustration de ne pas jouer, regarder ses coéquipiers sans pouvoir les aider... Un footballeur veut jouer avant tout. J’aime tellement le foot que je ne pourrais jamais rester longtemps sur le banc à applaudir mes collègues, juste pour mon compte en banque », a prévenu, sur le site Rue89, un Blaise Matuidi qui n’a pas l’intention de louper la moindre miette de ce qui est la meilleure saison de sa carrière.