Martel va appuyer « sur le bouton de la cervelle » des Lensois

Martel va appuyer « sur le bouton de la cervelle » des Lensois

Photo Icon Sport

Depuis samedi soir et la défaite contre Toulouse à Bollaert, c’est clairement la crise qui s’est installée à Lens. Contraint de venir en première ligne, Gervais Martel sait qu’il a peu de temps pour trouver une solution afin d’éviter le pire à son équipe, à savoir descendre en Ligue 2. Et le président lensois admet que cela n’est pas évident.

 

« La situation est catastrophique mais pas encore désespérée. Je vais tenter d’appuyer sur le bouton de la cervelle des gars pour qu’ils réagissent. A moi de trouver le bon bouton… Il faut évacuer la pression et ne pas avoir peur. Moi, je n’ai peur de rien, affirme, dans le Parisien, Gervais Martel, qui sait cependant que le programme de fin de saison du RC Lens, qui défiera quelques grosses cylindrées en lutte pour le titre, n’est pas facile. Il va falloir aller prendre des points là où on ne nous attend pas pour récupérer ceux perdus à Bollaert. Mais ce sera mission impossible avec l’état d’esprit de samedi. On ne peut pas continuer à jouer avec le frein à main. On n’est pas totalement condamnés, mais il faut retrouver de la dignité