Lens « à 45 secondes près »

Le RC Lens n’est pas une grande équipe. Le président Gervais Martel le savait déjà avant le match, mais il a estimé après le nul concédé dans les derniers instants face au PSG que ces petits manquements en toute fin de rencontre faisaient la différence avec les équipes plus matures.


« Quand on passe à 45 secondes de la victoire... Ce sont deux points de perdus. Je n'ai rien à dire sur l'engagement de mon équipe. Sur les deux derniers matches, on ne prend qu'un point contre des adversaires à notre portée. On a manqué de réalisme. Les grandes équipes quand elles mènent un à zéro, elles ne prennent pas de but », a implacablement rappelé le dirigeant nordiste.