L1 : Trop de coachs étrangers en France, Didier Deschamps bouillonne

L1 : Trop de coachs étrangers en France, Didier Deschamps bouillonne

Icon Sport

Les années passent et de plus en plus d’entraîneurs étrangers sont appelés à la rescousse des gros clubs français comme l’OM, l’OL ou encore le PSG.

Jorge Sampaoli, Peter Bosz, Mauricio Pochettino, Niko Kovac… Les grands coachs étrangers sont de plus en plus présents en Ligue 1 ces dernières années. Cela n’est pas pour déplaire aux amateurs de football, qui estiment que le spectacle n’a jamais été autant au rendez-vous que lors des deux dernières saisons dans le championnat de France. Mais cela est-il directement lié à la présence des coachs étrangers sur les bancs des grosses écuries de Ligue 1 ? Didier Deschamps ne miserait pas son salaire là-dessus. Et pour cause, dans un entretien accordé à Onze-Mondial, le sélectionneur de l’Equipe de France a regretté le crédit « démesuré » accordé à certains entraîneurs étrangers en Ligue 1. Au contraire, il estime qu’il n’y a malheureusement pas assez de coachs français sur les bancs des clubs étrangers.

« D’une façon générale, les entraîneurs français sont très sous-estimés, sincèrement. C’est peut-être un peu de notre faute car on a une petite difficulté avec les langues étrangères. On ne s’expatrie pas beaucoup. Je n’aime pas ce terme-là, mais il correspond à une réalité : on se vend mal à l’étranger. Dans l’autre sens, il me semble qu’il y a de plus en plus d’étrangers qui viennent entraîner des clubs français. Et le crédit qu’on peut leur accorder par rapport à celui qu'on accorde à un entraîneur français me paraît démesuré » a commenté Didier Deschamps, qui aimerait voir plus d’Arsène Wenger (Arsenal), de Zinedine Zidane (Real Madrid) ou de Rudi Garcia (AS Roma), qui ont tous réussi à l’étranger dans un passé récent. Ce sera peut-être à Didier Deschamps, ancien entraîneur de la Juventus Turin, de montrer la voie lorsqu’il quittera l’Equipe de France. Probablement après la Coupe du monde au Qatar…