L1-L2 : Thiriez demande un jugement rapide

L1-L2 : Thiriez demande un jugement rapide

Photo Icon Sport

Frédéric Thiriez a réagi à la décision du conseil d’état de ne pas juger en urgence la demande de la LFP, qui demandait de suspendre la décision de la FFF de maintenir les trois montées et les trois descentes entre la L1 et la L2. Le patron de la LFP en a pris bonne note, regrettant simplement qu’une décision plus tardive du conseil d’état sur le fond pourrait provoquer encore plus de bruit si jamais cela venait à changer à nouveau. 

« Le Conseil d'Etat n’a pas voulu statuer en urgence. C’est dommage car l'incertitude demeure, mais c’est ainsi. L'affaire sera donc jugée plus tard sur le fond. Ce n'est que partie remise. Il est heureux que le Conseil d'Etat s'engage à juger l'affaire rapidement. Le plus tôt sera le mieux ! », a prévenu Frédéric Thiriez.