L1 : L'Etat va payer pour voir les tribunes vides

L1 : L'Etat va payer pour voir les tribunes vides

Photo Icon Sport

Afin de compenser la mesure de limitation des affluences dans les stades, la France va très certainement verser des aides financières aux clubs.

C’est une évidence, en imitant à 5.000 le nombre des spectateurs dans les stades, le Gouvernement a pris une mesure qui va coûter très cher aux clubs sportifs, et surtout dans le football. Mais, consciente que cela pouvait mettre en danger la survie de certaines équipes, Roxana Maracineanu a confié dans L'Equipe que les élus réfléchissaient à une aide financière destinée à compenser en partie cette baisse violente des recettes. Bien évidemment, il ne s’agira pas de compenser la totalité des pertes, mais au moins de ne pas laisser les clubs exsangues lorsque cette limite sera levée, d’autant plus qu’on ne connait pas encore la date à laquelle cela sera possible.

Dans le quotidien sportif, la ministre déléguée aux Sports en dit un peu plus sur ce projet gouvernemental. « Des mesures économiques spécifiques vont soutenir le sport. Les aides sur l’activité partielle seront prolongées jusqu’à la fin de l’année au taux le plus favorable. On travaille à une aide supplémentaire : une compensation sur le manque à gagner en termes de recettes en billetterie (…) On ne pourra pas compenser intégralement le manque à gagner. Mais on réfléchit à un mécanisme pour pénaliser le moins possible les organisateurs et les clubs », explique Roxana Maracineanu, qui va ainsi se réconcilier un peu avec les clubs de football après quelques polémiques ces derniers mois.