L'OL subit la défaite de trop à Ajaccio !

L'OL subit la défaite de trop à Ajaccio !

Photo Icon Sport

L’OL n’a pas relevé la tête à Ajaccio, s’inclinant 2-1 face à des Corses qui ont pu compter sur un doublé de Larbi. Lyon s’éloigne dangereusement du podium, et pourrait surtout se séparer de son entraineur pendant la trêve après cette première partie de saison décevante.

Pour un OL chancelant, ce déplacement à Ajaccio avait tout du piège parfait. Pour ce dernier match de l’année, Fournier tentait un 5-3-2 inattendu, rapidement mis en pièces avec la blessure de Rafael, qui cédait sa place au bout d’un quart d’heure à Ferri. Sur le terrain, Ajaccio était plus volontaire, et se voyait même refuser un but de Ducourtioux, pour une faute dans la surface sur corner (11e). Placé en défense centrale, Gonalons débutait alors une soirée bien délicate. Sur un ballon plein axe, il défendait du mauvais côté sur Larbi, laissant l’attaquant ajaccien filer au but et tromper Lopes d’un tir à ras de terre, avec un rebond capricieux (1-0, 32e). Avant la pause, Lopes sauvait son camp d’une parade sur un tir à bout portant de Tshibumbu (44e), tout comme Mangane sur une action de Beauvue dans la foulée (45e). 

En seconde période, Lyon ne semblait toujours pas capable de trouver la solution et encaissait même un second but. Sur un ballon en profondeur, Gonalons glissait et laissait Larbi filer au but, pour tromper Lopes d’un tir du gauche enroulé (2-0, 67e). L’OL avait le mérite de tout de suite relever la tête, Ghezzal centrant pour la tête victorieuse de Grenier (2-1, 72e). Forcément, le dernier quart d’heure était tendu, et cela sentait bon le KO. Mais les Corses tenaient bon une victoire qui leur donne un grand bol d’air avant la fin des matchs aller. Pour Lyon, ce sixième match consécutif sans victoire en L1 va forcément provoquer de grosses interrogations pendant cette trêve, et pourrait bien sceller le sort d’un Hubert Fournier qui semble à court de solutions pour permettre à son équipe de relever la tête.