L’OL « a de la chance » d’être encore troisième

L’OL « a de la chance » d’être encore troisième

Photo Icon Sport

Malmené à quasiment chacun de ses matchs désormais, comme lors de la victoire in extremis face à Montpellier, du nul à Nice ou de la défaite à Toulouse, l’Olympique Lyonnais sent le souffle du Paris Saint-Germain sur sa nuque à cinq matchs de la fin de la saison. Le club rhodanien n’a plus qu’une infime marge de manœuvre avant la réception de Marseille dimanche prochain, même si cette avance est déjà un luxe selon Hugo Lloris, qui estime que rester sur le podium malgré l’état de forme actuel de son club est une véritable bénédiction.

« Il faut avant tout sauver cette troisième place. Elle est importante pour nous, joueurs, pour le staff, pour les supporters et pour le club. On a la chance d'être encore devant mais il faut faire attention parce que derrière, ça suit. On n'a pas de marge d'erreur », a  estimé le gardien lyonnais, qui sait que la réception de Marseille sera décisive mais également délicate à gérer avec les suspensions également.

« Ça arrive dans le foot, avec un excès d'énervement. Cela se traduit par des gestes maladroits. Malheureusement, ça va à l'encontre de l'équipe puisqu'ils seront suspendus la semaine prochaine, s'ajoutant aux blessés. Il faudra faire sans et surtout montrer un autre visage face à Marseille et lors des cinq derniers matchs », a demandé un Hugo Lloris qui sait qu’il n’y aura probablement pas que l’OL qui jouera son avenir à l’occasion de ces cinq derniers matchs de la saison…