L'ancien patron du PSG se sent comme un « dangereux hooligan »

L'ancien patron du PSG se sent comme un « dangereux hooligan »

Photo Icon Sport

Oui l’ambiance est désormais nettement moins flamboyante au Parc des Princes, mais en contrepartie il n’y a plus d’incidents graves autour du stade parisien et les drames vécus il y a quelques saisons appartiennent désormais au passé. Cependant, Alain Cayzac estime que les dirigeants actuels du Paris Saint-Germain devraient quand même faire des efforts pour ramener une vraie ambiance dans le stade, même s’il reconnaît que sa position lui vaut toujours de sévères critiques.

« Quand je réponds à cela, je suis toujours considéré comme un dangereux hooligan. Oui, le PSG a perdu une partie de son âme parce que les supporteurs historiques ne viennent plus. Je regrette qu’il n’y ait plus de tifos, qu’il y ait moins de ferveur, moins de chants. Mais ça ne veut pas dire qu’il ne fallait pas le faire. Mon système idéal, c’est préserver la sécurité et retrouver la ferveur », explique, dans le Parisien, l’ancien président du Paris Saint-Germain, qui a toujours soutenu mollement le plan Leproux.