Il menace « d'arracher les moustaches à Thiriez »

Il menace « d'arracher les moustaches à Thiriez »

Photo Icon Sport

C’était prévisible, la dernière réforme de la Ligue de Football Professionnel ne fait pas du tout l’unanimité. Notamment du côté de Luis Fernandez, qui ne comprend pas l’intérêt de passer de trois à deux relégués et promus. A tel point que l’ancien entraîneur du PSG conseille au patron de la Ligue Frédéric Thiriez, mais aussi à Noël Le Graët (président de la FFF) de démissionner.

« Je vais finir par lui arracher les moustaches à ce Frédéric Thiriez. Il se fout de la gueule du monde ! Vous l’avez bien écouté ? En ne gardant que deux montées et deux descentes entre la L1 et la L2, il pense moderniser et innover. Il nous dit que c’est important pour rassurer les investisseurs et attirer plus d’argent. Quand on essaie de trouver des solutions, ce n’est certainement pas la meilleure, a estimé Luis Fernandez sur RMC. Déjà, ils ne sont pas tous d’accord entre eux. Il y a des divisions. Après, selon moi, il n’y a qu’une seule chose à faire : ces messieurs Noël Le Graët et Frédéric Thiriez doivent passer la main. Qu’est-ce que ça veut dire ? J’aime bien le père Thiriez, mais pour qu’on puisse redonner un élan à notre championnat, essayons de s’asseoir autour d’une table et de trouver une autre solution. » Et selon le consultant, la solution serait de favoriser le jeu offensif en Ligue 1.

« Si tu veux des buts et du spectacle, c’est très simple. Par exemple, si une équipe met quatre buts, tu donnes des primes. Thiriez parle de jeu trop défensif, mais ce n’est pas à lui de dire ça. On joue surtout avec ses moyens. Les entraîneurs font pour le mieux avec les moyens qu’ils ont. Pour qu’il soit content, on pourrait aller chercher vingt Marcelo Bielsa. Que de l’attaque, on joue sans défenseurs, et ce sera bien, a-t-il ironisé. Son système est un peu à l’américaine, où il n’y a ni montée ni descente, et je ne le partage pas. Cela va éviter aux clubs la peur de la descente ? Il ne faut pas oublier qu’il y a aussi eu beaucoup d’incompétence dans tous ces clubs. Les dirigeants ont mal géré leurs clubs. La plupart se sont trompés dans leurs orientations. Si on fait le procès de tous ces clubs qui sont descendus… » Pour rappel, Frédéric Thiriez envisage déjà d’autres réformes afin d’alléger le calendrier.