Hoarau : « Nous sommes les premiers fautifs »

Le nul ramené de Bollaert a probablement évité une semaine chaotique autour du Paris Saint-Germain mais c’est évidemment la réception de Sochaux, le week-end prochain, qui suscite toutes les inquiétudes. Dans un Parc des princes, que l’on imagine frondeur, les joueurs parisiens vont devoir impérativement gagner, car comme l’explique Guillaume Hoarau dans Aujourd’hui en France seuls les résultats peuvent régler à long terme ces problèmes. « Nous sommes les premiers fautifs de cette situation. A nous de ramener plus de sérénité avec les supporteurs lors des deux prochains mois », prévient l’attaquant du PSG.