Hantz : «La L1 est parfois cruelle»

L’entraineur havrais a estimé que sa formation avait son maximum samedi au Havre malgré la défaite (2-0), et que ses joueurs n’avaient simplement pas été récompensés de leur bonne entame de rencontre, avant de craquer sur la fin. « On a bien tenu le choc en première période, mais on a manqué de puissance physique et de justesse technique pour traduire au score cette bonne période. Ce n'est pas nouveau et c'est ce qui explique pourquoi nous sommes derniers. La L1 est parfois cruelle, les joueurs se comportent très bien à l'entraînement mais ils ne trouvent pas de récompense dans les matches. On continuera toutefois à lutter sans trop se mettre dans la tête que la relégation sera inévitable. Le Mans a fait la différence avec la qualité individuelle de Maïga ou Gervinho. On a su embêter le Mans, mais ça n'a pas suffit », a estimé Frédéric Hantz.