Grenoble tout schuss !

Grenoble tout schuss !
Le promu grenoblois est seul leader du championnat de L1 après sa victoire contre Rennes. Une sacrée surprise. (Photo : StadeRennais.com)

Un vrai match de coupe


Les parieurs qui avaient mis une pièce sur la place de leader des Grenoblois après deux journées doivent se frotter les mains. Après une victoire à Sochaux, les Isérois, qui évoluaient devant leur public, ont battu Rennes (1-0) après un match digne de la Coupe de France. Héros du match, Nassim Akrour a d’abord manqué un penalty, stoppé par Nicolas Douchez, avant de trouver l’ouverture d’une frappe lumineuse en pleine lucarne (20e). La suite était plus délicate pour les Grenoblois, qui ont défendu tant bien que vaille leur avantage, Wimbée repoussant l’échéance jusqu’au bout. Après 45 années de disette, le club entraîné par Mécha Bazdarevic fait un retour flamboyant en Ligue 1, même s’il est très précoce de faire un bilan après seulement deux journées. " Oui c’est bien, mais il ne faut pas s’emballer, c’est très long une saison et on ne doit pas se tromper sur nos objectifs ", concédait le technicien isérois, qui n’a pas oublié que Grenoble semblait promis à la descente en Ligue 2.

Rennes fait grise mine


Si dans le camp grenoblois on ne cachait pas sa joie, ce n’était pas la même musique du côté du Stade Rennais. Battus cette semaine en Coupe de l’UEFA, puis à Grenoble, les Bretons doivent vite rectifier le tir, d’autant plus que Lille, qui sera l’hôte des rennais dans une semaine, a également beaucoup de choses à se faire pardonner. " On a réalisé une mauvaise entame de match. Nous n’étions pas en place et on encaisse ce but au bout de 20 minutes de jeu.  Ensuite, on a essayé de revenir mais cela n’a pas suffi face au courage des Grenoblois. Il faut que l’on retrouve notre solidarité et que l’on reparte sur de bonnes bases face à Lille car avec un point en deux matches, ce n’est pas suffisant ", constatait Nicolas Douchez.

C.D. (photo : StadeRennais.com)