Garcia : «Tout le monde nous voyait trop beau»

Garcia : «Tout le monde nous voyait trop beau»

Photo Johan Ben Azzouz

L'entraîneur du LOSC avait prévenu ses joueurs que les Caennais n'avaient pas abdiqué malgré le score (2-0), il n'a pas été entendu.

Rudi Garcia pense que le nul concédé par Lille contre Caen (2-2) pourrait être utile pour ses joueurs s’ils se servent de cette leçon. « Ce soir, il y a eu deux périodes : une première où nous avons accéléré deux fois de belle manière, en parvenant à breaker. Tout le monde pensait, sauf moi, que le match pouvait être déjà plié. Après, ce n’est pas faute d’avoir prévenu les garçons qu’il fallait tout faire pour ne pas remettre Caen dans le match. Mais hélas, c’est ce qui s’est passé en deuxième mi-temps au bout de vingt secondes. A partir de là, vous voyez une équipe en face, qui sentait la défaite se profiler, revenir dans la rencontre. Mentalement, les choses peuvent s’expliquer sur l’égalisation. Même si nous avons cumulé les occasions en fin de partie, ça n’occulte pas le fait que nous avons perdu deux points, de notre faute. Tout le monde nous voyait peut être un peu trop beau, ça va nous remettre les pieds sur terre. A la décharge de l’équipe, j’ai un groupe jeune, pas loin d’être le plus jeune de France, qui manque encore certainement de maturité dans ces circonstances. Maintenant, c’est plutôt une bonne opportunité de jouer trois jours plus tard, pour vite passer à autre chose. Les points perdus à domicile doivent être récupérés à l’extérieur. Mais Dieu sait si à Grenoble, ce sera difficile », prévient l’entraîneur du LOSC.