Garcia : "Pas le temps de pleurer"

" Psychologiquement, c'est dur à encaisser mais on n'a pas le temps de pleurer sur notre sort. Il faut se servir de ce sentiment de frustration pour rester plus longtemps dans les matches. On n'est jamais à l'abri d'un coup tordu. Le nul restait un résultat correct et logique. La frustration et l'amertume sont d'autant plus grandes. Rennes est athlétique et on savait qu'ils pousseraient dans les dernières minutes. Nous aurions mieux dû exploiter nos possibilités d'attaques rapides, mais on a un peu manqué de fraîcheur offensive ", avouait Rudy Garcia, le coach lillois après la défaite des siens à Rennes.