Football Leaks : Soupçonné d'avoir été trop gentil avec Monaco, Aulas se défend !

Football Leaks : Soupçonné d'avoir été trop gentil avec Monaco, Aulas se défend !

Photo Icon Sport

Tandis que les Football Leaks s'éternisent sur le cas de l'AS Monaco, Jean-Michel Aulas se retrouve subitement mêlé à ce dossier. En effet, dans les dernières révélations de Mediapart, le président de l'Olympique Lyonnais est soupçonné d'avoir été étrangement gentil avec le club de la Principauté lorsqu'une fronde de plusieurs clubs de Ligue 1 est née pour réclamer à Monaco de payer une grosse compensation afin de régler la différence qui existe entre les impôts et taxes en France et en Principauté. Selon les documents de Football Leaks, on peut se demander si la position conciliante de Jean-Michel Aulas n'est pas liée à un contrat signé par l'AS Monaco avec la Cegid, la société dirigée à l'époque par le patron de l'OL.

Une affirmation dont se défend fermement Jean-Michel Aulas avec des arguments. « Je n'ai pas participé directement à la relation commerciale avec l'ASM / Cegid, car nous avons plus de 80.000 clients dans le monde et le contrat de l'ASM représente un chiffre d'affaires minime non significatif pour Cegid (...) Le coût de ce software est seulement de quelques milliers d'euros », a indiqué le président lyonnais, qui précise que la Cegid travaille avec d’autres équipes de Ligue 1 que Monaco, et celui depuis longtemps. D'autre part, Mediapart pointe aussi du doigt le fait que le cabinet d'avocats de Frédéric Thiriez, alors président de la LFP, avait défendu l'AS Monaco devant la Cour de Cassation dans ce même dossier. Enfin, d'autres présidents de Ligue 1 (à l'époque) ont eux aussi soutenu Monaco tout en faisant affaire avec le club de la Principauté. Quel monde formidable...