FCN-SRFC : L’explication de la folle programmation du derby

FCN-SRFC : L’explication de la folle programmation du derby

Photo Icon Sport

Un derby de l’Ouest et un match pour l’Europe, qui plus pour le 75e anniversaire du FC Nantes, la rencontre entre Nantes et Rennes a tout d’un beau rendez-vous de cette fin de saison.

Et pourtant, dans le programme de la 34e journée délivré ce mardi par la LFP, ce derby se retrouve placé un vendredi 20 avril, à 18h50. De quoi casser l’ambiance, surtout que le club de Loire-Atlantique avait spécifiquement demandé à ce que cette rencontre ait lieu un samedi soir pour la mettre en valeur. Mais un concours de circonstances assez incroyable a provoqué cet horaire inédit.

En effet, ce sont tout d’abord des évènements extérieurs, à savoir le marathon local du dimanche ainsi que les « Foulées de l’Eléphant » le samedi, qui ont empêché de libérer des créneaux à ces dates. Le FC Nantes espérait au moins avoir droit à l’affiche du vendredi soir, mais Canal+ a préféré diffuser Dijon-Lyon. Non seulement les spectateurs auront du mal à arriver à l’heure au match, mais les supporters rennais devront probablement faire une croix sur ce choc. En plus, avec cette avancée, les jardiniers de la Beaujoire n’auront que deux jours pour remettre la pelouse en état, après la demi-finale de Coupe de France entre Les Herbiers et Chambly.

Dans la soirée, le Stade Rennais a publié un communiqué pour exprimer son désaccord. « Le Stade Rennais F.C. par la voix de son Président, Olivier Létang a fait parvenir un courrier à la Ligue de Football Professionnel afin de lui faire part de sa surprise quant à la programmation du derby entre Nantes et Rennes, rendue officielle en début de soirée.

Initialement planifié le vendredi 20 avril à 18h50, le club demande à ce que ce derby tant attendu par les supporters soit reprogrammé le même jour à 20h45 ou le samedi à 20h. « En fixant ce match à cet horaire, un vendredi soir, cela condamne de facto une bonne partie de nos supporters qui ne pourra pas assister à ce qui doit rester une fête. De plus cette saison les 2 clubs figurent dans le haut du tableau de la ligue 1. Toutes les conditions sont remplies pour que cette soirée soit une soirée de fêtes d’autant plus que le FC Nantes célèbrera ses 75 ans à l’occasion de cette rencontre », a fait savoir le club breton par la voix d’Olivier Letang.