FCN : Cardoso viré par Nantes mardi à 21h ?

FCN : Cardoso viré par Nantes mardi à 21h ?

Photo Icon Sport

Après Sergio Conceiçao, qui a tenus six mois, et Claudio Ranieri, qui a quitté Nantes au bout d'une saison, il se pourrait bien que Miguel Cardoso établisse un nouveau record. En effet, selon Ouest-France, si les Canaris ne battent pas Nice, mardi soir en championnat, alors le technicien portugais pourra ranger son casier et faire ses valises. Pour le quotidien régional, la situation est explosive au sein du club de Waldemar Kita, et si Miguel Cardoso a voulu dédramatiser les choses ce lundi en conférence de presse, son job est en grand danger depuis pas mal de temps.

« Miguel Cardoso est sur un siège éjectable. Des choix tactiques sujets à caution, un manque évident d’évolution dans le jeu et les résultats, un message qui semble de moins en moins bien passer dans un groupe pourtant séduisant sur le papier (...) Cette insistance à reconduire le même onze contribue à renforcer une fracture née avec les joueurs dès le stage à Annecy. Elle a pris racine dans les longues séances fréquemment interrompues, les exercices atypiques peu en phase avec ce que l’on peut trouver en L1 et les séances vidéos interminables, En Haute-Savoie déjà, la méthode et la gestion de groupe de l’ancien entraîneur de Rio Ave avaient causé des mouvements d’humeur dans le vestiaire, « saoulé » par son côté professoral (...) En conférence de presse d’avant-match, les joueurs ont assuré qu’ils « devaient croire » que le système de jeu proposé par Miguel Cardoso pouvait fonctionner en Ligue 1. Y croient-ils réellement ? (...)Autant que le faible bilan comptable, c’est cette défiance persistante entre le groupe et le staff qui rend la situation de Miguel Cardoso très précaire », écrit ce lundi le quotidien régional.

Pour l'entraîneur nantais, la situation avec Waldemar Kita est claire et il n'y a pas vraiment de polémique en cours. « C’est normal que le Président ne soit pas satisfait. Mais il nous a parlés dans le vestiaire, il a donné toute son énergie, son optimisme. C’est important. Maintenant, si vous attendez de moi une polémique avec le Président Kita, il n'y en aura pas », a précisé, ce lundi, le coach du FC Nantes. Rendez-vous mardi soir à la fin de Nantes-Nice...