FCGB : Ce joueur qui a honte d'avoir gagné après le départ de Gourvennec

FCGB : Ce joueur qui a honte d'avoir gagné après le départ de Gourvennec

Photo Icon Sport

Capitaine face au FC Nantes samedi (0-1), Benoît Costil devait être soulagé d’avoir enfin remporté un match avec les Girondins de Bordeaux. Mais après la victoire en Loire-Atlantique, l’international français pensait plus à Jocelyn Gourvennec qu’au classement du club au scapulaire. L’ex-gardien de but du Stade Rennais était « gêné » d’avoir enfin gagné un match, juste après le départ de son (ancien) entraîneur, très apprécié au sein du vestiaire des Girondins.

« On est très respectueux du coach, et on a beaucoup d’estime pour lui, pour ses grandes compétences. Humainement, c’est quelqu’un de très bien. On a une grosse pensée pour Jocelyn et ses adjoints. Parfois, c’est presque gênant de gagner une fois qu’ils ne sont plus là… Cette victoire fait du bien. Il fallait réagir après une défaite contre Caen mardi, avec un scénario difficile. Il fallait faire le job car il y avait l’avenir du club qui était en jeu… Il ne faut pas oublier ce qu’il y a derrière ce club : des salariés, des joueurs, des supporters… On ne peut jouer avec ça » a lancé Benoît Costil après la victoire de Bordeaux. Visiblement, le gardien du club aquitain est plus conscient de la situation du club que certains Brésiliens…