ESTAC : Troyes est presque embêté pour le bug de la goal-line technology

ESTAC : Troyes est presque embêté pour le bug de la goal-line technology

Photo Icon Sport

Jean-Louis Garcia (entraîneur de Troyes après la victoire contre Amiens) : « C’était un match important entre deux beaux promus, intéressant à voir, avec beaucoup d’énergie et de détermination des deux côtés. Nous revenons à égalité avec Amiens, avec 21 points. J’ai adoré l’attitude de mes joueurs, leur mentalité (...) En deuxième période, il a fallu recentrer les joueurs sur leur jeu, car l’incident en première mi-temps aurait pu les perturber. Comme nous n’avions pas réussir à faire le break, il a fallu que Mamadou Samassa nous fasse un énorme arrêt à la fin pour ne pas que les Amiénois arrachent le nul. En tant qu’ancien gardien, c’est quelque chose que j’apprécie (...) Sur le but de Suk, la montre de l’arbitre vibre, il siffle et coupe l’action. Il y a erreur de la technologie, mais je ne comprends pas ce qui fait que l’arbitre demande à ce que l’image soit vérifiée. J’ai l’impression que ce soir nous avons fait appel à la vidéo un peu avant l’heure. C’est dommage, car je suis un fervent supporter du recours à la technologie pour les arbitres, mais si ce n’est pas fiable, il ne faut pas que cela complique encore plus leur travail. Je n’ai rien à dire sur la posture qu’a prise Monsieur Letexier, qui était le premier embêté sur la situation. Cela va réouvrir les débats sur la technologie dans l’arbitrage. Nous avons vu l’impact du ballon au sol, mais la balle peut très bien, avec de l’effet, entrer entièrement dans le but entre la barre et le sol (...) Nous allons pouvoir aller au Vélodrome en essayant de confirmer nos progrès contre les gros. Nous allons y aller en essayant de montrer encore un beau visage, et prouver encore que nous avons notre place dans ce championnat. Les promus, malgré de petits moyens, tiennent la route. C’est une vraie satisfaction. »