Erding : « Paris est un club qui fait peur »

Même en n’effectuant que quatre matchs de championnat, Mevlut Erding peut considérer son début de saison comme réussi. Joueur d’impact, l’attaquant turc s’est montré efficace avant de se blesser, moment où le PSG a commencé à dégringoler au classement. Hormis cette blessure à l’épaule, l’ancien sochalien s’est donc montré plutôt satisfait de ce qu’il a pu montrer sur le terrain jusqu’à présent.

 

« En quatre matchs de championnat, j'ai marqué deux fois et fais une passe décisive. C’est vrai que c'est un bon départ. Après, c'est quand on a commencé à perdre qu'on a parlé de ça mais si l'équipe avait continué à gagner, on n'en aurait jamais parlé. Je ne sais pas trop quoi en penser : c'est flatteur mais c'est sur le terrain qu'il faut le prouver. On verra donc dimanche si ça va mieux avec moi. Ce qui est sûr, c'est que je suis fier de ce que j'ai fait depuis mon arrivée. Je suis arrivé humblement en sachant d'où je venais et j'ai bien réussi à m'intégrer. Paris est souvent un club qui fait peur mais je n'ai jamais eu peur : après tout, ce n'est que du foot », a tenu à rappeler Mevlut Erding, pour qui la légende de la difficile adaptation des recrues du PSG n’a pour l’heure pas lieu d’être.