Emiliano Sala : Les recherches reprennent, une zone désormais ciblée !

Emiliano Sala : Les recherches reprennent, une zone désormais ciblée !

Photo Icon Sport

Tandis que la famille d'Emiliano Sala avait organisé de manière privée le redémarrage des recherches grâce à une opération de crowdfunding, les enquêteurs ont décidé, suite à de nouveaux éléments, de relancer officiellement la recherche des deux occupants de l'avion qui a disparu il y a neuf jours au large de Guernesey. Ce mercredi, on a en effet appris que des débris du Piper Malibu où se trouvaient Emiliano Sala et le pilote ont en effet été retrouvés lundi sur une plage de la côte française proche de Guernesey, plus précisément à Surtainville, dans le département de la Manche. Et l'organisme britannique chargé des enquêtes sur les accidents aériens au Royaume-Uni (AAIB) pense désormais en savoir plus sur la zone du crash.

« Le lundi 28 janvier au matin, le Bureau d'Enquêtes et d'Analyses (BEA) nous a informés qu'une partie d’un coussin de siège avait été retrouvée sur une plage près de Surtainville. Un deuxième coussin a été retrouvé dans la même zone plus tard dans la journée. D'après un examen préliminaire, nous avons conclu qu'il est probable que les coussins proviennent de l'avion qui a disparu. Dès le moment où nous avons été informés de la disparition de l'aéronef, nous avons examiné la possibilité de procéder à une recherche sous-marine de l’épave de l'avion sur le fond marin. Sur la base d'une évaluation détaillée de la trajectoire de vol et de la dernière position radar connue, nous avons maintenant identifié une zone de recherche prioritaire de quatre milles nautiques. Par l’intermédiaire d’une équipe du ministère de la Défense, nous avons chargé un navire de contrôle spécialisé de réaliser une étude sous-marine des fonds afin de tenter de localiser et d’identifier les éventuels débris de l’avion. En raison des conditions météorologiques et de l’état de la mer, nous prévoyons actuellement que la recherche dans les fonds marins commencera à la fin du week-end et durera jusqu'à trois jours. L'équipement de sonar à balayage latéral sera utilisé pour tenter de localiser l'épave sur le fond marin. Si l'épave est retrouvée, un véhicule télécommandé sera utilisé pour examiner visuellement l'épave. Nous sommes conscients qu’une recherche privée est également menée dans la région et nous assurons la liaison étroite avec les personnes impliquées afin de maximiser les chances de localiser l’épave et assurer la sécurité de la recherche », indique dans ce communique l'AAIB.