Dumas : «L’OM c’est 2 équipes en 1»

Dumas : «L’OM c’est 2 équipes en 1»

Photo Icon Sport

Caen se doit de gagner dimanche pour remonter un peu au classement. Seul problème, c'est l'OM qui se profile sur sa route.

A la veille de recevoir Marseille dans un stade D'Ornano archi comble, l'entraîneur caennais a réclamé du public normand une mobilisation générale pour soutenir son équipe.

« J'espère que les gens viendront encourager Malherbe et pas voir Marseille. Sinon autant qu'ils prennent un abonnement au Vélodrome. Pour nous, il reste 13 matches et ce seront 13 affiches. Que ce soit l'OM ou une autre équipe, il nous faut ce déclic, alors pourquoi pas contre Marseille, mais ce sera plus compliqué. Ce serait Sochaux, ce serait plus important, mais l'affiche n'est que médiatique. On ne va pas se bra... parce que c'est Marseille. Quelque soit l'adversaire, ce sera important », a lancé Franck Dumas.

Evoquant Marseille, une formation qu'il connaît bien puisqu'il en a porté le maillot, le technicien normand a avoué ses craintes. « Marseille, c'est deux équipes en une. Tu en as six qui défendent et quatre qui attaquent. Quand vous jouez 120 minutes et que vous passez à la trappe, vous ressentez la fatigue, mais quand vous vous qualifiez, la fatigue est moins pensante. Au pire, l'OM est capable d'accepter d'être dominé et de nous contrer », avoue l'entraîneur du Stade Malherbe de Caen qui a répété l'importance de ce match. « On s'est préparé dans la bonne humeur et dans le boulot. On arrive à grappiller au niveau de la mentalité et du jeu, j'espère que cette fois ci on va encore augmenter. A Nantes, on avait le bon comportement par rapport à la situation, je ne vais pas remettre tout en cause. On a un devoir de victoire. Il faut arrêter l'hémorragie, on a absolument besoin d'une victoire pour évacuer les tensions, les doutes, la peur. Il faut inverser la tendance et pourquoi pas débuter une série positive », précise Franck Dumas.