Diarra : « Une remise en question s’impose à Bordeaux »

Alou Diarra n’a joué qu’une mi-temps avec Bordeaux contre Auxerre, mais il a eu tout droit comme tout le monde au savon de son entraîneur. Le capitaine girondin, qui semble avoir totalement récupéré de son problème à la cuisse, relativise la prise de bec de Laurent Blanc et admet qu’elle était indispensable avant le rendez-vous de Monaco, puis la Ligue des Champions.

« Disons que le coach nous a fait comprendre qu'on n'était pas sur les bons rails. Mais il n'a pas besoin de changer sa manière d'être. De toute façon, il est évident qu'une remise en question s'impose, mais ça devrait être le cas tout le temps. Si on garde ce niveau, on ne peut pas prétendre à une aussi belle fin de saison que l'année dernière », confie Alou Diarra dans Sud-Ouest.