Calvé : «La situation est claire»

Arrivé à l’intersaison en Lorraine, Jean Calvé ne s’est pas imposé au sein de l’effectif de Pablo Correa. La faute au faux départ de Mickaël Chrétien, titulaire indiscutable au poste d’arrière droit. L’ancien Manceau ne s’en offusque pas mais espère voir sa situation se décanter lors du prochain mercato. « A partir du moment où Mickael et moi, on évolue au même poste, et qu'on est tous les deux habitués à être titulaires depuis quelques saisons, ce ne sera pas évident de cohabiter. Mickael a bien évolué au milieu, mais il n'a pas trouvé ses marques et a préféré retrouver son poste de prédilection. Entre nous, il n'y a pas de soucis. Ni lui, ni moi, n'avons souhaité ça. En attendant, je suis à Nancy. Si on a besoin de moi je me donnerai à 100%». De toute façon, la situation est claire. Le président Rousselot m'a accordé un bon de sortie après le match contre Paris (1-1) où j'étais encore écarté. On verra bien ce qui se passera cet hiver », a déclaré Calvé sur le site du quotidien L’Equipe.