Brest-Rennes : Turpin n’a pas cédé à la pression, c’est promis

Brest-Rennes : Turpin n’a pas cédé à la pression, c’est promis

Photo Icon Sport

Le derby breton opposant Brest à Rennes samedi a donné lieu à une scène inédite. Après un but de Raphinha, initialement validé par Clément Turpin, l’arbitre de la rencontre est allé visionner la vidéo devant le refus d’engager des joueurs de Brest. Avant d’indiquer une faute rennaise et donc de refuser le but. Une attitude forcément douteuse, qui a mis en rogne des Rennais qui exigent de la LFP que le résultat final du match (0-0) ne soit pas validé.

En attendant la réponse officielle de la Ligue, c’est le patron des arbitres qui a pris la parole. Et pour Pascal Garibian, il est certain que Clément Turpin n’a pas été influencé par l’attitude des joueurs de Brest. « La bonne décision a été prise et en aucun cas Clément Turpin, qui est un arbitre international, n'a eu recours à l'assistance vidéo sous la pression de quiconque, même si le déroulé des événements peut laisser penser l’inverse. En revanche, il y a eu un vrai dysfonctionnement dans le ''process'' de l'assistance vidéo. M.Turpin a bien détecté une faute. Mais il a laissé l'action se terminer, conformément au règlement. Puis il a demandé à l'assistant vidéo de vérifier que le coup de sifflet soit bien intervenu une fois que le ballon a franchi la ligne, et non pas avant » a commenté le DTA dans des propos rapportés par L’Equipe. Reste que cette situation n’a pas fini de faire polémique…