Bordeaux repart frustré d'Angers !

Bordeaux repart frustré d'Angers !

Photo Icon Sport

Dans l’obligation de réagir après son élimination européenne face à Videoton jeudi dernier, les Girondins de Bordeaux ont longtemps été proche de l’emporter, avant de se faire rattraper dans les derniers instants (2-2).

Bordeaux a bien failli réaliser le coup parfait. Déjà éliminés de l’Europa League après la défaite subie sur la pelouse des Hongrois de Videoton jeudi, les hommes de Jocelyn Gourvennec sont très vite retombés dans leurs travers du milieu de semaine. Avant même le quart d’heure de jeu, ce sont les Angevins qui ouvraient le score grâce à Fulgini (11e, 1-0), opportuniste au deuxième poteau à la suite d’un centre de Capelle. Groggys, les partenaires de Jérémy Toulalan, particulièrement en difficulté lors du début de rencontre, parvenaient à égaliser. Avant la pause, Sankharé reprenait idéalement au premier poteau un centre tendu de Kamano qui ne laissait aucune chance à Letellier, pourtant bien placé (27e, 1-1). Sous la chaleur d’Angers, les deux équipes regagnaient le vestiaire avec ce score de parité dans une première mi-temps où les occasions se sont faites rares.

Bordeaux a longtemps cru tenir sa victoire...

Au retour des vestiaires, ce sont les Girondins qui mettaient la pression sur le SCO. Une bonne entame ponctuée par un but d’Alexandre Mendy, qui reprenait parfaitement un centre en première intention d’un Malcom très inspiré (52e, 1-1). A plusieurs reprises, Angers aurait pu égaliser. Mangani trouvait le poteau (65e) avant de forcer Costil à réaliser une parade exceptionnelle (82e). Finalement, les efforts angevins finissaient par payer. Au bout du temps réglementaire, Guillaume égalisait en poussant le ballon dans le but vide à la suite d’une frappe de Toko-Ekambi repoussée par Costil (88e, 2-2). De quoi agacer le camp girondin puisque sur cette même action, l'arbitre avait oublié de siffler un corner pour le club au scapulaire juste avant le but.

Déçu après son élimination contre Videoton, Bordeaux sort frustré de ce match nul face au SCO ce dimanche après-midi au Stade Raymond-Kopa. Les hommes de Jocelyn Gourvennec seront très attendus lors de la deuxième journée de Ligue 1 contre Metz samedi prochain.