Bordeaux « est à sa place au classement »

Bordeaux « est à sa place au classement »

Photo Icon Sport

Pour la deuxième saison consécutive, Bordeaux pourrait bien manquer le train de l’Europe au mois de mai prochain. Les Girondins peinent à faire preuve de régularité cette saison, et la dernière rechute à domicile face à Monaco a laissé perplexe sur les capacités des Bordelais à rejoindre le wagon des européens. Avant le déplacement à Valenciennes, les regards se tournent vers Fahid Ben Khalfallah bien sûr, puisque le milieu offensif du club au scapulaire est un ancien de la maison à VA. Mais l’international tunisien est comme tout le monde à Bordeaux, il a du mal à savoir quoi penser de son équipe, qui au final ne mérite pas beaucoup mieux que son actuelle classement.

« Bordeaux est à sa place au classement. Par rapport à l'effectif, à la qualité, honnêtement non. Par rapport à ce que l'on montre cette saison, oui. On est trop irrégulier. Ce qui est énervant c'est qu'à chaque fois qu'on a joué contre les premiers, ils ne nous ont jamais été vraiment supérieurs. Maintenant, on a perdu tellement de points contre les équipes à notre portée comme Monaco, Caen, Brest, Lens. Si on marque les points à chaque fois... Mais avec des "si", on refait le monde et Ben Ali serait encore là ! Il faut déjà assurer le maintien car ça peut aller tellement vite. On ne sait jamais ce qui peut se passer. Il y a une année, Strasbourg était descendu alors qu'ils étaient dans les dix premiers toute la saison. Tant que ce n'est pas assuré... Il y a deux semaines, c'était la crise, la fin du monde, on ne parlait que de ça, tout le monde avait peur. On a gagné deux matches, on a commencé à voir l'Europe et il suffit de perdre un match pour reparler du maintien », a constaté dans Sud-Ouest un Fahid Ben Khalfallah qui sait que Bordeaux se doit au moins de terminer dans la première partie de tableau cette saison, même si cela ne satisfera probablement pas ses supporters et ses dirigeants.