Ben Arfa, servez le show !

Ben Arfa, servez le show !
Hatem Ben Arfa a enflammé samedi le match Rennes-Marseille. A 21 ans, il est bien parti pour devenir la star qu'attendait l'OM.

A 70% de son potentiel

Pour son premier match de Ligue 1 sous le maillot de l’OM, Hatem Ben Arfa a réalisé un véritable festival à Rennes. Auteur d’un des quatre buts marseillais, l’ancien lyonnais a été à la hauteur des espoirs placés en lui par les dirigeants marseillais. «  Sa première période a été exceptionnelle », reconnaît José Anigo. A la veille du match, Eric Gerets était pourtant plus tempéré : « Je pense qu’Hatem est actuellement à 70% de son potentiel. Il n’a pas encore développé toutes ses qualités. 30% vont encore se développer dans l’avenir. » De quoi susciter l’angoisse de bien des défenseurs de Ligue 1, même si les Rennais, samedi soir, n’étaient pas au sommet de leur art. Il n’empêche, l’association avec Bakari Koné et Djibril Cissé semble déjà d’une redoutable efficacité. « Les automatismes ont vite été trouvés avec eux, ils bougent beaucoup et ce sont des supers joueurs. C’est bien pour l'avenir », avouait Hatem Ben Arfa.

Et maintenant l’Europe

Sous le regard de Raymond Domenech, qui ne l’avait pas retenu pour le dernier Euro, Hatem Ben Arfa semble donc parti sur de bonnes bases dans son nouveau club, où il a clairement tout pour devenir une superstar. Pourtant, le meilleur espoir du championnat de Ligue 1 2007-2008 sait que les objectifs de l’Olympique de Marseille sont élevés et que sa prestation à Rennes, aussi somptueuse soit elle, n’aura de sens que si elle se prolonge. « Ce n’est qu’un match. Désormais, il faut non seulement penser à la Ligue 1, mais aussi à la Ligue des Champions. J’ai vraiment envie de la jouer avec l’OM, je suis certain qu’on peut faire quelque chose », reconnaissait samedi soir Ben Arfa.
La France, l’Europe, l’ancien lyonnais s’est découvert des ambitions qu’il masquait parfois du côté de Gerland où le public l’avait légèrement pris en grippe. Au Vélodrome, l’attaquant risque bien de mettre une ambiance de feu comme le stade marseillais n’avait plus connue depuis longtemps. Rendez-vous dimanche prochain contre Auxerre pour la suite du Ben Arfa Show !

Claude Dautel