Barzola : «En Argentine, c’est plus physique»

Barzola : «En Argentine, c’est plus physique»

Photo Passion-Malherbe

L'Argentin Pablo Barzola est déjà un des joueurs cadres de l'effectif caennais trois mois après son arrivée en Normandie.

Arrivé durant l’été à Caen, Pablo Barzola a vite trouvé sa place au sein de l’effectif normand. L’Argentin peut donc déjà comparer les deux championnats. « Ça joue plus technique ici, il y a beaucoup plus d'espaces aussi. C'est plus physique en Argentine, plus serré au marquage. Et l'arbitrage français est beaucoup plus strict, on siffle au moindre contact. Mais pour moi, ça va de mieux en mieux et l’adaptation a été un peu plus rapide que ce que je pensais (…)  je peux encore aller crescendo, dans tous les domaines, je dois encore et d'abord travailler défensivement et je peux apporter plus offensivement, reconnaît le latéral droit dans Ouest-France. Il est vrai que l'Argentin a bénéficié de la présence à Caen de Juan Eduardo Eluchans, son coéquipier et compatriote, pour mieux s’intégrer. Forcément il m'a beaucoup aidé  il m'avait dit que le seul truc à faire était d'être bien dans mes baskets, que dans ce cas-là j'avais tous les éléments pour que ça se passe bien Elu m'avait dit que c'était une équipe joueuse, en fait je ne le savais pas avant, mais Caen a un peu les mêmes caractéristiques qu'Argentinos juniors, mon ancien club, on jouait aussi assez bien quand on portait le ballon. »