Avec des « si », Montpellier serait devant l'OL regrette Nicollin

Avec des « si », Montpellier serait devant l'OL regrette Nicollin

Photo Icon Sport

Le président de Montpellier espérait pouvoir se régaler cette année, surfant sur la vague du titre décroché par son club la saison passée. Mais bien au contraire, la première partie de l’exercice n’a pas été bonne et si le club héraultais est désormais lancé, Louis Nicollin estime que cela est probablement trop tard, ce qui lui donne de gros regrets.

« Quand je pense à tous ces points qu’on a perdus comme des cons ! On peut me raconter ce qu’on veut, mais l’équipe n’a pas toujours été bien managée. Quand ça n’allait pas, mon ami Michel Mézy m’a dit : “Ne crie pas. On finira devant Lyon. On a une meilleure équipe que Lyon.” Bon, je ne pense pas qu’on finira devant Lyon mais, si tout le monde avait toujours mouillé le maillot comme vendredi contre Rennes, on en serait où ? Bien plus haut. Le souvenir de certains matches me fout les glandes. Et tous ces sous que j’ai mis pour finir dernier de notre groupe de Ligue des champions ! J’ai entendu à la télé qu’on a été la risée de la France, ça me semble dur, mais ça ne me plaît pas du tout », explique, dans l’Equipe, Louis Nicollin, déçu de la tournure prise par la saison de Montpellier.