Aulas : «Un terrain injouable»

Même s’il a reconnu l’impraticabilité de la pelouse de Gerland, le président lyonnais n’a pas crié au scandale après le match nul des siens face à Valenciennes (0-0) sur un terrain gorgé d’eau. « C’était un match extrêmement difficile. D’une part car nous devions attaquer, et c’est toujours plus difficile d’attaquer que de défendre sur un terrain vraiment injouable. D’autre part, on venait de faire un très gros match mardi, à Florence, avec un retour très tard sur Lyon. Ce n’étaient pas de bonnes conditions. C’est un peu dans la mouvance actuelle. Tout le mérite en revient aux joueurs, à l’entraîneur et au staff », a expliqué Jean-Michel Aulas.