ASSE : Vente du club, le Maire s'en mêle

ASSE : Vente du club, le Maire s'en mêle

Photo Icon Sport

Alors qu’à Saint-Etienne, tous les regards devraient être tournés sur le dernier match de la saison face à Lille et la possibilité d’aller chercher une place en Coupe d’Europe, on ne parle presque que du rachat du club. Il faut dire qu’il s’agit d’une étape importante dans l’histoire de l’ASSE, avec les négociations exclusives officialisées avec le fonds d’investissement américain Peak6. Si tout se passe comme prévu, le changement aura lieu dans les prochaines semaines, et de nouveaux dirigeants prendront place pour mettre sur pied une nouvelle politique. Des changements majeurs et qui ne concerneront plus les actuels propriétaires, mais la ville de Saint-Etienne ne laissera pas non plus tout passer. Dans un communiqué, le Maire de la ville de la Loire a prévenu qu’il serait vigilant à ce que l’esprit des Verts reste bien vivant.

« C’est un fait, dans le football professionnel actuel, les clubs, à fort potentiel de développement comme l’ASSE, souhaitant franchir un palier en termes budgétaire, structurel et sportif, doivent trouver des investisseurs capables d’engager des sommes importantes. Cela semble être le cas du fonds d’investissement PEAK6 Investments L.P., déjà actionnaire de l’AS Roma ou encore de l’AFC Bournemouth en Angleterre. Il convient également d’attendre vers quel projet sportif ils souhaitent s’orienter. En tant que maire de Saint-Étienne et président de Saint-Étienne Métropole, si je n’ai pas à m’immiscer dans la gestion et les décisions internes au club, je resterai, en revanche particulièrement vigilant et garant de l’esprit Vert et stéphanois de l’Association sportive de Saint-Étienne, ne serait-ce qu’à travers le stade Geoffroy-Guichard, propriété de la Métropole stéphanoise et donc de ses quelques 400.000 habitants », a fait savoir Gaël Perdriau (à droite sur la photo), qui tient à rappeler qu’il est le garant du stade Geoffroy-Guichard. Pour le reste, comme Alain Juppé à Bordeaux, le Maire de Saint-Etienne n’aura aucun pouvoir sur la gestion du club du Forez.