ASSE : Un accord pour Geoffroy-Guichard, mais l'ASSE grimace

ASSE : Un accord pour Geoffroy-Guichard, mais l'ASSE grimace

Photo Icon Sport

Roland Romeyer et Bernard Caïazzo ne l'ont jamais caché, ils espéraient bien parvenir à un accord avec les élus locaux afin d'obtenir la possibilité d'acheter Geoffroy-Guichard. Ou au moins de signer un bail très longue durée afin de pouvoir faire du Chaudron un stade ultra-moderne et à même de booster les finances de l'ASSE.

Mais cela ne sera pas le cas, même si vendredi une réunion à la mairie de Saint-Etienne a permis de trouver un accord a minima afin d'avancer. Selon L'Equipe, le 20 octobre prochain, un ultime rendez-vous scellera cette solution qui verra l'AS Saint-Etienne obtenir l'exploitation de Geoffroy-Guichard, mais avec l'obligation de prêter le Chaudron quand la municipalité en aura besoin. Cela sera notamment le cas lors des Jeux Olympiques 2024 ou pour le Mondial 2023 de rugby, si le dossier de la France est retenu. L'ASSE devra assurer l'ensemble de la maintenance quotidienne (pelouse, éclairage, sono..), tandis que la Société d'Economie Mixte qui est propriétaire du stade s'occupera du gros oeuvre. Un accord qui n'est pas gagnant-gagnant, mais qui évite au moins d'être perdant-perdant. L'AS Saint-Etienne va au moins pouvoir enfin se lancer dans des travaux devenus indispensables ou presque afin de franchir un palier.