ASSE : Bamba, Hamouma… Larqué envoie un message aux pieds carrés

ASSE : Bamba, Hamouma… Larqué envoie un message aux pieds carrés

Photo Icon Sport

Grâce au match nul arraché dans le derby à Lyon (1-1) dimanche, l’AS Saint-Etienne a confirmé sa bonne forme du moment.

Inquiétants pendant la phase aller du championnat, les Verts montrent un bien meilleur visage depuis la reprise. Un réveil évidemment lié à l’apport des recrues hivernales qui ont amené de la qualité et de l’expérience dans l’effectif de Jean-Louis Gasset. Mais pour Jean-Michel Larqué, cela ne suffit pas pour cacher certains défauts, ou plutôt les joueurs en dessous du niveau exigé.

« Heureusement qu’il y a les cadres, Ruffier et Perrin et que les nouveaux joueurs se sont mis au diapason, en tout cas ils apportent beaucoup, a commenté le consultant de RMC. J’ai trouvé M’Vila pas mal du tout et Debuchy remarquable. Mais certains ne se rendent pas compte qu’ils sont passés tout près de la correctionnelle et qu’ils devraient réagir. Monnet-Paquet est incapable de faire un contrôle sur une passe de cinq mètres et il est incapable de faire une passe de dix mètres. Hamouma, l’intermittent du spectacle, il est entré… tu te demandes s’il savait qu’il est entré dans un derby. Quant à Bamba, qui exige, accrochez-vous bien, 250 000 euros par mois ! »

Larqué taille les « survivants » du mercato

« J’ai envie de leur dire, aux survivants qui étaient là avant le mercato d’hiver et qui ont été gardés parce qu’il faut bien jouer à onze, qu’ils se bougent un peu, a lancé l’ex-Stéphanois. Mais je ne sais pas si en se bougeant le talent arrivera parce qu’ils n’en ont pas beaucoup. Ça fait de la peine. Que les survivants enlèvent leur gilet de sauvetage, enlèvent les boites de chaussures qu’ils ont aux pieds, et qu’ils se mettent à jouer au football ! » Ainsi, les Verts pourront définitivement regarder vers le haut du tableau en Ligue 1.