ASSE-ASM : La VAR, c'est de l'arnaque balance Pierre Ménès

ASSE-ASM : La VAR, c'est de l'arnaque balance Pierre Ménès

Photo Icon Sport

Ce dimanche soir, l’AS Saint-Etienne est venue à bout de l’AS Monaco dans un match à suspense (1-0).

Grâce à cette victoire, la quatrième lors des cinq dernières journées de Ligue 1, les Verts reviennent pleinement dans la lutte pour la Coupe d’Europe, à une petite longueur du podium. Si le résultat final est sans appel, grâce à un but de Bouanga (59e), la physionomie de cette partie aurait pu être bien différente si M. Brisard avait confirmé l’expulsion de Fofana (72e). En tant que dernier défenseur, le jeune défenseur faisait une faute sur Augustin. L’arbitre sortait alors le carton rouge… avant d’être déjugé par la VAR, qui affichait un hors-jeu de quelques millimètres de l’attaquant monégasque au départ de l’action. Au final, l’ASSE a terminé la rencontre à 11, et c’est même Monaco qui a fini à 10 avec l’expulsion d’Aguilar dans le temps additionnel.

La formation du Rocher peut donc l’avoir mauvaise, surtout que la réalisation de Bouanga aurait elle aussi pu être discutée pour une faute d’Aholou au départ de l’action. Deux décisions qui ont scandalisé Pierre Ménès. « Le hors-jeu n’est pas binaire là, il est bidon. Le bras ne compte pas ? C’est grotesque. L’attaquant est sur la même ligne. Par contre, il y a une faute manifeste sur le but de Bouanga. Il n’y a rien qui va avec la VAR », a lâché le journaliste de Canal+, qui est largement suivi sur les réseaux sociaux.