Anigo : « Le problème de l'OM, ce n’est pas le public »

Anigo : « Le problème de l'OM, ce n’est pas le public »

Photo Icon Sport

La victoire obligatoire de l’OM face à Arles-Avignon n’a pas vraiment rassuré tout le monde, même si elle pourrait permettre au club provençal de faire une bonne affaire au classement en fonction des résultats des autres prétendants au titre. Pas de quoi crier au génie chez les champions de France, même si José Anigo n’a pas hésité à sortir les félicitations pour les joueurs olympiens, qui avaient pourtant eux-mêmes le succès bien modeste. Une manière aussi de permettre à ses joueurs de passer outre les critiques et les sifflets tombés du Vélodrome, pas du tout convaincu par ce succès sur la lanterne rouge.

«  Personne ne pensait que c'était un match facile. Il faut que l'on soigne nos têtes, c'était un match compliqué. Après Monaco on savait que cela allait être difficile, il fallait remettre les choses à l'endroit dans la tête des joueurs. La chose est faite. Il faut féliciter les joueurs, qui ont gagné dans un contexte difficile. Le problème ce n'est pas le public, c'est nous. Il faut absolument prendre des points en jouant bien. Pour que la manière vienne, il faut commencer par prendre des points et la confiance viendra. Pour moi, le problème vient de la confiance qui fait que tu peux donner plus ou moins », a lancé le directeur sportif marseillais, qui sait que cette fameuse confiance devra vite revenir à l’approche de matchs bien plus compliqués à négocier que la réception d’Arles-Avignon.