Affronter le PSG à Reims, c'est champagne !

Affronter le PSG à Reims, c'est champagne !

Photo Icon Sport

Si le Stade de Reims passe une saison délicate pour son premier retour dans l'Elite depuis 33 ans, la bonne surprise rémoise se nomme Gaëtan Courtet. En 12 titularisations, l'ancien lorientais a inscrit huit buts, et est même le seul avant-centre champenois à en avoir marqué plus d'un. Et samedi, c'est un challenge de taille qui se dresse devant le Marnais, puisque le Stade de Reims, moins bonne attaque de Ligue 1, se frotte au PSG, meilleure défense. Après un match aller abouti mais perdu (1-0), l'attaquant rémois espère que son équipe se lâchera face au club de la capitale. 

« Au match aller, nous avions fait un bon match, sans pouvoir profiter des opportunités en première mi-temps. Il y a eu aussi ce penalty raté. On n'est vraiment pas passé loin d'une belle performance. Les Sochaliens ont su le faire. Battre le PSG n'est pas à la portée de n'importe qui. On doit s'en inspirer. Notre ambition est de les mettre en difficulté. Nous mesurons la complexité de la tâche, mais il faut y croire. L'agitation médiatique, c'est pour le PSG, pas pour nous. Ce sont les stars parisiennes qui sont sous le feu des projecteurs. On est le petit, mais on n'a pas peur. Pourquoi craindre la pression ? C'est la fête, c'est le PSG ! Toute cette effervescence doit nous galvaniser », a confié Gaëtan Courtet dans les colonnes de L'Union. Jouer le coup à fond et ne pas être inhibé, voilà les ingrédients qu'avait mis Sochaux pour battre le PSG le 17 février dernier (3-2).